Excite

Le métier de photographe : formation, emploi

La formation au métier de photographe est accessible sans attendre d'obtenir le Bac, mais elle s'adresse aussi à des bacheliers ou des jeunes possédant un BTS. Quel que soit le niveau d'étude, il est possible de se lancer. Cette profession peut évoluer vers un métier artistique ou mener tout droit au secteur de la mode. A chacun de trouver la voie qui lui convient le mieux.

Travailler chez un photographe ou comme indépendant peut représenter une bonne opportunité pour qui est passionné par la photographie. Photographe Reporter, photographe d'Art, photographe animalier, photographe de mode… mais pourquoi pas photographe sportif ou gastronomique ? Les opportunités sont nombreuses, les métiers différents. Tous ne sont accessibles qu'après une formation solide.

Rares sont les autodidactes qui réussissent à se faire un nom dans la photographie : pour cela, il faut être exceptionnellement doué, et ce n'est pas donné à tout le monde. La formation est donc la seule solution pour devenir photographe.

Dès l'âge de 16 ans, un jeune peut intégrer une filière technique et suivre une formation de photographe en deux ans. Après la réussite à l'examen, il peut directement commencer à travailler dans un laboratoire photo. C'est généralement ici que commence la carrière d'un photographe. C'est également le laboratoire photo qui créé beaucoup d'emplois de photographes. Le métier consiste à travailler pour des clients exigeants. Ceux-ci font appel aux services d'un photographe pour immortaliser les plus grands moments de leur vie : mariage, naissance, baptême, portraits de famille, anniversaire et toute autre occasion exceptionnelle. Le relationnel joue donc un rôle prépondérant dans le métier de photographe en laboratoire photo car la vente fait partie du métier.

Si l'on préfère attendre d'avoir le bac en poche, on peut opter pour les filières suivantes : STI, STL, L, ES ou S. Une fois bachelier, on peut choisir les études courtes (BTS Photographie) ou longues (jusqu'à Bac +5, en université). Les matières enseignées sont passionnantes : théorie, histoire, technique, esthétique, art… Une Licence Arts Plastiques option photo est déjà un bon niveau. Mais on peut vouloir pousser jusqu'au Master pro Arts mention Photo. Pour mettre toutes les chances de son côté, il faut opter pour une école capable de délivrer un diplôme parfaitement homologué. La prudence s'impose donc, et mieux vaut se renseigner avant de s'inscrire.

Et en dehors du laboratoire photo ?

Les autres secteurs d'activité en rapport avec la photographie comme le cinéma, la musique, la mode ou l'Art, tout comme le reportage, le journalisme ou la publicité, sont déjà bien moins créateurs d'emplois. Ils ne s'adressent, en plus, qu'à des photographes doués et volontaires. Contrairement au photographe de laboratoires photo, il faut aller à la recherche du client. Il est donc nécessaire de se faire un nom : la meilleure façon étant d'être d'abord assistant d'un photographe de renom.

Certains métiers nécessitent plusieurs casquettes : pour exemple, le JRI (Journaliste Reporter d'Images) doit être bon rédacteur, bon photographe mais doit également savoir filmer et connaître la prise de son.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017