Excite

Quel est le rythme de travail idéal ?

  • Getty Images

Si vous trouvez que les pauses-café sont définitivement trop rares dans une journée passée au bureau, vous pouvez toujours tenter de montrer cette étude lettone parue sur le site Fast Company. Selon la société Draugiem Group, à l'origine d'un réseau social ultra-populaire en Lettonie, le rythme de travail idéal, pour rester productif et concentré, serait en effet d'alterner une vraie plage de travail de 52 minutes et 17 minutes de détente.

Pour parvenir à cette conclusion, Draugiem Group a utilisé DeskTime, un logiciel-espion qu'elle commercialise. Installé sur les postes de travail de ses employés, elle leur a permis de surveiller l'usage qu'ont ces derniers sur des applications, notées ensuite selon trois critères : «productives», «non-productives» et «neutres». Il s'avère que les 10% des salariés les plus concentrés et productifs sont ceux qui prenaient des pauses régulièrement, soit environ toutes les 52 minutes.

Mais pourquoi les salariés qui font le plus de pauses sont aussi ceux qui travaillent le plus ? Tout simplement, explique Draugiem Group, parce que durant ces 52 minutes, ils sont pleinement concentrés sur leur tâche, ne regardent ni Facebook, ni leur messagerie, et donc davantage productifs que leurs collègues. Au contraire, durant leurs 17 minutes de pause, ils s'éloignent de leur ordinateur et s'accordent un vrai moment de détente pour discuter avec leurs collègues, prendre l'air ou lire, en clair une «vraie» pause, loin de l'écran moniteur.

Faut-il pour autant soumettre l'idée d'une réorganisation du temps de travail à ses patrons lors de la prochaine réunion d'équipe ? Interrogé par Santé Magazine, un directeur des ressources humaines émet de sérieuses réserves sur la conclusion de l'étude réalisée par la société. «Si on réfléchit bien, une pause de 17 minutes toutes les 52 minutes, revient, dans une journée de travail, à passer un tiers de son temps en pause. C'est beaucoup. Même nos enfants scolarisés n'ont pas autant de récréations dans une journée. En revanche, il n'y a aucun souci à ce que chaque collaborateur aménage ses horaires : il y a ceux qui préfèrent arriver tôt le matin et partir tôt, et ceux qui souhaitent arriver plus tard et partir plus tard», estime-t-il.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017