Excite

Quel salaire pour un premier emploi ?

Pas facile de partir à la recherche de son premier emploi. Passé le stress de l’arrivée dans la vie active, le salaire à négocier reste souvent une énigme. Ni trop ni pas assez, difficile de s’y retrouver.

Tout d’abord, il convient de savoir quelle est sa valeur pour le poste convoité mais aussi combien l’entreprise est prête à investir mensuellement. Bien sûr, beaucoup proposent dans leur offre l’indication d’un salaire, mais celui-ci est souvent à négocier. Il faut donc partir à la recherche de l’information.

Si elle est aisée à trouver pour les grandes entreprises grâce aux grilles préétablies pour les salaires de premier emploi, il n’en va pas de même pour les PME. Une solution : prendre la grille d’une grand société du même secteur et déduire 10 à 20%. En effet, les petites entreprises disposent souvent de moyens moindres, même si certaines proposent des rémunérations égales du fait de leurs bons résultats.

Vient alors la deuxième étape, la négociation. Si le salaire reste assez difficile à négocier pour un jeune diplômé, il ne faut pas négliger les rémunérations parallèles comprenant les avantages en nature tels que l’intéressement, les primes, le téléphone ou encore la voiture de fonction. Celles-ci représentent en effet des gains souvent très importants, de l’ordre de 30% du salaire proposé. Là encore, la meilleure arme est de connaître tous les avantages proposés par l’entreprise à ses employés pour tenter d’en obtenir le maximum. Car bien qu’à la recherche de son premier emploi, cela ne veut pas dire ne pas être professionnel. Le tout est de montrer, au cours de l’entretien, ses qualités.

Source photo : Annie Moleflickr.com

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017