Excite

Recherche d'emploi difficile à Marseille : les solutions

Recherche d'emploi difficile à Marseille : les solutions pour se donner les moyens d'un retour à un métier durable et efficace sont favorisées par la création d'organismes et d'associations travaillant dans ce sens. Dans cette ville, l'emploi semble vraiment se situer au coeur des préoccupations de tous élus et population. Ce problème est récurrent et il ne s'arrange évidemment pas dans un contexte très perturbé.

Les moyens classiques de la recherche

Dans le contexte actuel, trouver un emploi est particulièrement difficile. Les solutions classiques consistent à s'adresser à Pôle emploi et aux agences d'intérim ou encore à répondre aux annonces et à envoyer des candidatures spontanées. Les chiffres du chômage à Marseille sont toujours plus élevés, c'est ce qui distingue cette grande ville.

La mairie de Marseille est un des tout premiers employeurs de cette ville, ainsi que de grosses sociétés, implantées dans la région. La course au travail est facilitée par des organismes et des initiatives locales intéressantes, mais il n'en reste pas moins que le contexte n'est pas en faveur de résultats positifs.

Malgré la présence d'associations qui vont au-devant d'eux pour apporter aide et conseils, le chômage touche gravement la population la plus jeune. Face à cette situation inquiétante, des incitations se font en faveur de la création de son propre travail. En dehors des mesures gouvernementales, Marseille encourage vivement le soutien à la mise en place d'entreprise.

Les demandeurs d'emploi bénéficient d'aides très spécifiques, comme le dispositif NACRE ayant été créé afin d'entourer le porteur de projet afin qu'il puisse le mener à terme. Un accompagnement individuel peut aider à monter son projet, ainsi qu'un prêt à taux zéro offre un moyen d'accès plus simple.

La recherche d'emploi difficile à Marseille, les solutions se sont imposées comme une première préoccupation et elles passent par la création de sa propre activité. Cependant, il n'est pas sûr que ce retour à l'activité soit durable. En effet, dans la cité phocéenne, les chiffres ne sont pas forcément optimistes. En 2007, 49% des entreprises créées par des chômeurs ont survécu au-delà de cinq ans, c'est beaucoup moins que pour les personnes qui n'étaient pas des chômeurs lors de la création.

C'est donc peut-être une des pistes possibles, mais il ne faut pas négliger les difficultés, ni les études de marché préalables au lancement de l'activité. Marseille est la deuxième ville de France (après Paris) la plus dynamique dans la création de société. La population qui se lance dans de tels projets est très diverse, les femmes, les jeunes diplômés sans expérience et les séniors.

Les organismes apportant de l'aide

Pour mettre toutes les chances de son côté, il ne faut pas négliger l'accompagnement qui aidera à préparer son étude de marché. Créer une entreprise suppose un parcours long et difficile, demandant des qualités commerciales, être un bon négociateur, sentir le marché est important, mais il faut aussi savoir communiquer et être un bon gestionnaire. Des organismes sont présents pour apporter toutes leurs compétences. Le salon, génération entreprendre qui se déroule chaque année au mois de mars, permet aux futurs créateurs de se renseigner afin de savoir vers qui se tourner pour préparer au mieux un projet qui sera pérenne.Ce salon a été créé parce qu'une nécessité réelle s'imposait, en effet, concernant la recherche d'emploi difficile à Marseille, les solutions semblent avoir été mises en oeuvre de manière concrètes, reste à savoir si elles permettront réellement d'enrayer ce fléau.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018