Excite

Surveillant d'établissement pénitentiaire : métier et recrutement

L'administration pénitentiaire recrute et forme tous les ans des surveillants d'établissements pénitentiaires en vue de faire évoluer ses effectifs. Plus connu sous le nom de gardien de prison, le surveillant d'établissement pénitentiaire a un rôle important au sein d'une maison d'arrêt. Comment devenir surveillant d'établissement pénitentiaire, quelle est la formation nécessaire ? Quelle est l'évolution de carrière ?

Le surveillant d'établissement pénitentiaire est chargé de la surveillance et de la sécurité des détenus. Il les encadre dans leur vie quotidienne. Il accompagne les détenus et les assiste dans leurs activités dans l'enceinte de la maison d'arrêt. En plus de faire respecter l'ordre, le gardien de prison participe à la réinsertion des détenus.

Le métier de surveillant d'établissement pénitentiaire requiert de grandes qualités humaines et exige un sens de l'observation prononcé. Les conditions de travail sont difficiles de jour comme de nuit car le surveillant est souvent confronté à des situations délicates entre les détenus. Le métier comporte donc des risques réels liés au milieu carcéral.

Le surveillant d'établissement pénitentiaire est un fonctionnaire de catégorie C rattaché au Ministère de la Justice. Le recrutement s'effectue par concours ouverts aux candidats masculins et féminins possédant le Brevet des Collèges ou un diplôme équivalent. Les candidats doivent être :

  • Agés de 19 ans au moins et 40 ans au plus
  • Etre aptes physiquement à l'exercice de leur fonction
  • Posséder la nationalité française
  • Jouir de leurs droits civiques
  • Ne pas avoir fait l'objet de condamnation(s)

A l'issue de la réussite au concours, les lauréats suivent une formation de 8 mois à l'ENAP (l'Ecole Nationale de l'Administration Pénitentiaire) d'Agen. Cette formation est complétée par des stages pratiques dans l'un des 189 établissements pénitentiaires français.

Salaire et évolution de carrière

Pendant sa période de formation, le surveillant d'établissement pénitentiaire perçoit une rémunération de 1400 euros bruts par mois auxquels viennent s'ajouter des primes. Ensuite, il perçoit un salaire mensuel de début de carrière d'environ 1500 euros bruts hors primes, et en fin de carrière, de 2000 euros bruts par mois.

Le surveillant peut évoluer vers des postes d'encadrement accessibles par concours internes, tels que brigadier chef, premier surveillant. Puis il a la possibilité d'accéder à des postes à hautes responsabilités comme lieutenant, capitaine, commandant, pour assurer la fonction de chef d'établissement pénitentiaire.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018