Excite

Textile, habillement, mode : l'emploi, en France

Il est des secteurs plus créateurs d'emplois que d'autres. Pour exemple : textile, habillement, mode. L'emploi en France dans ce secteur concerne autant la créativité que la fabrication. Modéliste, couturière et couturier, retoucheuse, mécanicien en confection, responsable lingerie ou encore acheteur de matériaux textiles et fibreux puis spécialiste en marketing et autre consultant couleur viennent côtoyer les vendeurs, créateurs d'entreprise tout comme les commerciaux.

La France est bien connue dans le monde entier pour son élégance et sa créativité en matière de mode. Il est donc possible de convoiter une carrière dans le domaine textile, habillement, mode, et de trouver un emploi en France ou à l'étranger.

Pour ce faire, mieux vaut opter pour des études sérieuses afin d'obtenir les diplômes recherchés et de s'armer – par la suite – d'un curriculum vitae en béton. Mieux vaut savoir tout de même que dans le domaine de la création de vêtements, les postes sont chers et réservés aux candidats les meilleurs et les plus combattifs.

Plus accessibles, les métiers ayant trait à la couture et à la maroquinerie. Le secteur mode-textile emploie plus de deux cent mille personnes sur le territoire national et bien qu'il se trouve confronté à une concurrence féroce, celle des pays émergeants, il ne s'en sort pas si mal. Toutefois, sans esprit d'innovation, il est impossible aujourd'hui de faire sa place dans le secteur du textile, de l'habillement et de la mode : l'emploi en France est intimement lié à la ténacité. Et là encore, il importe d'avoir un CV conséquent car les moins qualifiés sont les premiers à pâtir des vagues de licenciements. Le secteur de la maroquinerie essuie les affres d'une crise économique mondiale, mais en des jours meilleurs, il y a fort à parier qu'il sera l'un des premiers à se relever. Il y aura donc de belles opportunités à saisir et il sera nécessaire de faire preuve de combattivité pour se hisser aux meilleures places.

A méditer : le styliste de mode est aujourd'hui relégué au second rang derrière le modéliste. Simple caprice d'une époque ? L'avenir nous le dira…

Les ingénieurs plus convoités que les autodidactes

Aujourd'hui, le secteur textile, habillement, mode, crée de l'emploi en France pour les ingénieurs plutôt que pour les autodidactes. L'époque de l'à-peu-près semble être résolue et s'ouvre majoritairement aux spécialistes. Haute technicité oblige, les firmes ont besoin d'ingénieurs connaissant parfaitement l'automatisation.

Toutefois, les passionnés de mode qui ne souhaitent pas devenir ingénieur peuvent se rassurer. Il existe une trentaine de formations (courtes et longues) pouvant mener aux métiers du secteur textile, habillement et mode.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017