Excite

Trader, une profession à hauts risques

Le trader a pour rôle la gestion du risque. Un métier de haute voltige, souvent envié. Qu'en est-il réellement ?

Le trader est un "outil" que la banque utilise pour tirer profit de transactions sur les salles de marché. Pour exercer cette profession, il est impératif d'avoir des nerfs d'acier et une grande vivacité d'esprit. N'est pas trader qui veut. Certes, cette profession fait rêver mais rien n'est simple dans le métier de trader.

Pour accéder au métier de trader, il faut avoir préparé un diplôme d'ingénieur dans une grande école (Telecom, Mines, ENSAE…) puis avoir effectué un troisième cycle Finance. Voici la formation recherchée par les plus grandes banques en quête de traders.

Toutefois, de nombreuses maisons de courtage voire certaines banques sont capables d'ouvrir leurs portes à des étudiants issus d'autres formations. Car en plus du niveau d'études, la perspicacité du trader quant à la prévision des mouvements des marchés mondiaux compte autant que les diplômes. Il est donc aussi important d'avoir suivi le bon cursus que de posséder un talent incontestable dans la compréhension de la Bourse.

Les banques américaines font appel à de très nombreux self made, attachant plus d'importance à l'expérience qu'aux diplômes. Un trader a donc tout intérêt à se faire remarquer très tôt pour ses talents de spéculateur afin de se voir confier des fonds de plus en plus conséquents.

Pour ceux qui n'auront pas la chance de devenir trader, il leur reste toutefois la possibilité de travailler "derrière" le trader et de se voir confier des tâches variées : aider à coter certains produits, jouer les coordinateurs en cas de problème, être affectés aux calculs de risques par exemple.

Enfin, il reste la possibilité de répondre en ligne aux offres des banques ou de décrocher un stage auprès des établissements réputés.

Photo : Stef Niko (flickr.com)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017