Excite

Travail le dimanche, premier bilan mitigé

Les magasins des zones touristiques et des stations thermales ont pu ouvrir leurs portes. Ailleurs, il faudra attendre septembre. C’est une première pour de nombreuses boutiques qui ont dû afficher : ouvert du lundi au dimanche !

Développer son chiffre d’affaires, satisfaire une clientèle désespérée par les portes closes, proposer de nouveaux produits seraient les quelques aspects positifs d’une ouverture le jour du seigneur. Si les clients n’hésitent pas à venir jeter un œil, certains émettent des réserves. "Je suis heureuse d’en profiter, mais je pense également aux malheureux qui doivent travailler", souligne une curieuse, venue pour faire ses emplettes.

Cependant, la plupart des magasins de prêt-à-porter restent fermés. Une dérogation s’obtient en mairie et doit être motivée par l’aspect touristique du lieu d’implantation de la boutique. Dans le sud de la France, rares sont les commerces non-alimentaires à ne pas ouvrir.

Salaires en hausse ?

Ce n’est pas toujours le cas. Ceux-ci sont modérés en fonction du patron. Les syndicats craignent une généralisation à toute la France et pas seulement pour les zones touristiques. Les salaires ne sont pas toujours majorés et le salarié qui n’a pas le choix risque, en cas de refus, de ne pas garder son emploi !

Participez à notre sondage : Pour ou contre le travail dominical ?

Photo : ouestfrance.com

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017